14 sep 14 : Rencontre Authentique en Groupes de Parole Femmes-Hommes

RHB1

Questions et réponses en respect et authenticité, Louvain-la-Neuve – découvrez les enseignements de cette expérience …

 

 

 

Annonce initiale 

Image Fes et Hos avec point interrrogation

Le monde des femmes et le monde des hommes ne sont-ils pas parfois très éloignés l’un de l’autre ?  Que savons-nous vraiment de ce que l’autre vit, de ce que les autres vivent ? Nombreux peuvent être les préjugés … Nombreuses sont les interrogations que nous pouvons avoir sur l’autre, les autres.

La pratique des groupes de parole, promue par le Réseau Hommes Belgique, est une réelle opportunité de prise de conscience authentique sur soi et sur les autres.

Nous nous invitons ainsi à un moment de partage sur les questions qui sont les nôtres sur l’autre, sur les autres.

Ce sera un moment peut-être de révélation vécu dans l’expression et l’écoute authentique et le respect profond de chacun-e.

Les enseignements de cette expérience

Les partages en groupes de parole « double-cercle » furent confidentiels, néanmoins, voici ce que les femmes et les hommes ont déclaré avoir appris :

NB : ce qui est écrit étant ce qui est exprimé par une ou plusieurs personnes, évitons les généralités, voyons plutôt les nuances

Ce que les femmes nous ont dit avoir appris des hommes :

  • Capacité de sortir de sa coquille après un profond silence
  • Leur besoin d’être rassuré
  • Intérêt pour la sexualité sacrée
  • Capacité d’ouverture et d’implication
  • Impuissance (Démunis) face aux situations de violence vécues par les femmes
  • Leur sensibilité
  • Une phrase-clé : « Je n’ai plus besoin de vivre avec quelqu’un pour être engagé, car j’ai d’abord besoin d’intimité avec moi-même »
  • Ce que certains hommes n’aiment pas des femmes : être exigeantes, intrusives, dépendantes, envahissantes
  • Ils aiment chez la femme : les formes, la peau, le sourire, le regard, la spontanéité, l’énergie, l’émanation, les caresses
  • Ils peuvent avoir peur que les femmes profitent de leur vulnérabilité
  • Ils peuvent être ouverts à une sexualité tantrique
  • Certains aiment la vie de couple au quotidien
  • Certains s’engagent et aiment cela
  • Certains disent que la femme peut l’aider dans son évolution
  • Importance/Rôle de la relation à la mère : e.g. danger d’être envahissante (comme maman par rapport au garçon) – Sensibilité de leur histoire
  • Peur d’intrusion chez certains
  • Presque plus d’espoir d’une belle rencontre chez certains
  • Besoin de se connaître avant de s’engager
  • Besoin de sortir des clichés
  • Importance de la tendresse
  • Ils ne se sentent pas toujours entendus par les femmes
  • Ils n’ont pas appris à parler de leurs émotions
  • Ils peuvent avoir soif de garder un mystère dans la relation

Ce que les hommes nous ont dit avoir appris des femmes :

  • Etonnement face à l’importance des blessures du vécu des femmes
  • Importance de la confiance dans la relation
  • Peur-sensation d’insécurité face à l’agression potentielle de certains hommes (en rue …)
  • Certaines femmes perçoivent des hommes manipulateurs
  • Certaines femmes aiment que l’homme soit protecteur
  • Etre reçu/accueilli, accepté sans jugement (c’est une réparation)
  • Diversité des vécus, des ressentis
  • Désir du courage des hommes
  • Aiment le bricolage, être sexy
  • Sexe et addiction possible : j’ai découvert le lien qui existe entre « je paye l’addition au resto et donc j’ai le droit de monter boire un verre chez toi »
  • Importance du lien avec sa féminité
  • La sexualité est importante pour elle
  • Désir d’harmonie et de sortir du clivage homme/femme
  • Responsabilités à partager (rôle dans le couple : enfant)

Ce que les hommes et les femmes nous ont dit avoir appris des femmes et hommes :

  • Même recherche dans la vie
  • Aspirations semblables
  • (parfois) Difficulté à les communiquer
  • On a tous besoin d’être rassuré
  • Prendre le temps et accueillir avec bienveillance permet de toucher aux essentiels
  • L’amour est dans la communication
  • Différences des rythmes&vécus dans la sexualité
  • Au fond, on veut les mêmes choses (autre réparation) : écoute, communication, authenticité
  • Importance à continuer à partager entre hommes et femmes sur comment réaliser ces objectifs
  • Mis-à-part le physique et le conditionnement culturel, nous sommes les mêmes
  • Peurs semblables
  • Désir commun de se rencontrer autrement
  • On peut partager les vécus sans être jugé
  • Chacun cherche à avoir sa place, comme homme ou femme
  • Besoins similaires, pas très différents

Méthodologie appliquée : le « double cercle »

Les femmes et les hommes, rassemblé-e-s chacun-e-s de leur côté, ont établi des questions à poser à l’autre sexe : ce que vous auriez toujours souhaité demander à l’autre sexe et que vous n’avez jamais osé.

Ces questions furent ensuite répondues de façon anonyme dans le format du double-cercle : par exemple, les hommes sont dans un cercle intérieur répondant aux questions des femmes qui forment un cercle extérieur entourant le cercle intérieur. Les femmes restent en silence et écoutent les réponses des hommes. Ensuite on inverse pour que les femmes répondent aux questions des hommes qui à leur tour les écoutent en silence.
A suivi un partage en grand groupe.


Une organisation en partenariat du Réseau Hommes Belgique

RHB1

 

Tous les partenaires